Cerclecad  CENTRE DES RECHERCHES PLURIDISCIPLINAIRES SUR LES COMMUNAUTES D’AFRIQUE NOIRE ET DES DIASPORAS en sigle CERCLECAD

ACTIVITES SCIENTIFIQUES 

Mensuelles

Le Cerclecad organise chaque mois une Conférence - débat et lancements d’ouvrages faisant état de la recherche scientifique sur les sociétés noires.
Entre autre, il  facilite, encourage et promeut la publication des articles et livres sur l’Afrique et les sociétés noires.

Axes de recherche

Ses recherches actuellement tournent autour de trois axes.

Axe 1 : La production, la diffusion et l'utilisation des savoirs scientifiques en Afrique et dans les communautés noires

En Afrique comme dans les diasporas noires, les moyens de la production des savoirs scientifiques sont encore concentrés entre les mains des étrangers. Ce sont ceux qui ont les financements et les équipements qui produisent des savoirs scientifiques sur l’Afrique et le monde noir. Or, celui qui détient la capacité de faire produire les savoirs détermine  l’orientation du progrès social. Pour promouvoir l’autonomisation de la recherche et du développement expérimental, nous encourageons les communautés africaines et les diasporas noires à produire et à  diffuser des savoirs scientifiques, tout en réduisant l’écart entre la théorie et la pratique. La mise en pratique de ces savoirs s’avère urgente et nécessaire pour le développement de l’Afrique et des communautés noires.

Axe 2 : Regards croisés sur les mutations sociales contemporaines

Dans le contexte actuel de mondialisation, le monde moderne connaît  des mutations sociales profondes qui affectent tous les niveaux de la vie de l’homme en société. Toutes les sphères du rapport de l’individu à soi-même, aux autres, au corps, au temps, à la transcendance…semblent être touchées. En plus, le monde moderne étant devenu comme un « village planétaire », la révolution de l’information rapproche les continents, les nations, les peuples et les individus tout en fragilisant les relations humaines et en créant une certaine fracture sociale. Les phénomènes de migrations contribuent, elles aussi, au rapprochement des peuples, des cultures, des individus en créant une  nouvelle configuration  du monde. La rencontre de diverses cultures au Canada est une invitation à promouvoir le dialogue, la cohabitation pacifique et le vivre ensemble dans le respect de la diversité des peuples, des races et des cultures. Même si la mondialisation rapproche les gens, elle favorise aussi les inégalités sociales, nous ne pouvons pas l’oublier. Malgré ce fait, elle devrait se concevoir en même temps comme une voie favorable et une menace pour l’avenir de l’humanité.

Axe 3 : Approche africaine du politique, de l’économique et du social.

L’Afrique aujourd’hui, ne pourrait pas continuellement vivre à la remorque des autres continents. Elle devrait être en mesure d’élaborer sa propre vision du monde à partir des savoirs traditionnels, tout en intégrant les aspects positifs de la rencontre avec les autres cultures. La recherche en politique africaine devrait, dans le contexte postcolonial, repenser, à frais nouveau, la question de l’ethnicité comme richesse dans un nouvel espace démocratique de différents États africains. Une vision africaine de l’économie pourrait articuler le rapport solidarité africaine et capitalisme néolibéral dans un contexte actuel de crise économique. Une pensée africaine du social chercherait davantage à réfléchir sur les savoirs traditionnels africains dans son rapport au progrès social. Après l’échec de la postcolonie en Afrique, après les génocides en Afrique de grands lacs, la vision africaine du politique, de l’économique, du social devrait être repensée.

Colloque

Chaque année le Cerclecad organise un colloque reprenant  en une synthèse générale les grandes questions restant en suspens et ayant besoin d’être approfondies. Cette année, dans l’objectif de célébrer le cinquantenaire des indépendances de certains  pays de l’Afrique subsaharienne, nous proposons un colloque sur